Accueil Société Approvisionnement des populations en mouton pour la fête de Tabaski : 27000...

Approvisionnement des populations en mouton pour la fête de Tabaski : 27000 béliers à porter des bourses sur nos marchés

0 173

La direction nationale des productions et des industries animales sous l’égide du ministère de l’élevage et de la pêche, a animé ce 2 septembre 2016 à la DFM du ministère de l’agriculture un point de presse sur l’approvisionnement des populations en moutons pour l’imminente fête de Tabaski, 27000 béliers sont annoncés sur les sites de vente.  

Pour cette fête de tabaski prévue pour le 12 septembre prochain, la vente promotionnelle prévoit un approvisionnement de 27  000 béliers au  prix variant de 120 000F CFA à 40000FCFA  sur les sites de Bamako et  capitales régionales. L’information a été donnée par  Amadou Dembélé, directeur national des productions et des industries animales lors du point de presse organisé par la direction nationale des productions et des industries animales sous l’égide du ministère de l’élevage et de la pêche en marge  de la célébration de la Tabaski.  Pour  pâlir aux  tensions  que peuvent engendrer les spéculations et la  surenchère sur le bétail en cette veille de fête de Tabaski, le ministère de l’élevage et de la pêche avec ses partenaires éleveurs vont   procéder à  leur traditionnelle vente promotionnelle de moutons de Tabaski du 03  au 12 septembre 2016.  Cette 8ème édition va approvisionner les marchés avec 27000 béliers repartis sur les différents marchés des capitales régionales du Mali à l’ exception de Kidal compte tenue de la situation sécuritaire qui y prévaut. Aussi,   6000 têtes sont repartis sur les différents sites de Bamako concentrés en communes : II, IV, V et VI ;  500 têtes à Kayes ; 1500 têtes à Koulikoro ; 10000 têtes à Sikasso ; 2000têtes à Ségou ; 2000 têtes à Mopti ; 2000 têtes à Gao et enfin 3000 béliers à Tombouctou. Les béliers sont soumis à une catégorisation de prix/qualité dans les points de vente, la couleur verte apposée sur les têtes sont marchandées de 120 000F à 100 000FCFA ; la couleur jaune est discutable entre 100 000F à 60000FCFA et la dernière catégorie représentée par la couleur rouge  est proposée  entre   40000F à   60000F CFA.  Comme l’ont rappelé Sékou Djiré, conseiller technique du ministère de l’élevage et de la pêche et Amadou Dembélé, DNPIA, l’opération Tabaski met  les producteurs et les consommateurs en contact direct  pour un approvisionnement qui tient compte du rapport qualité/ Prix avantageux  tant pour  les éleveurs que pour  les consommateurs. D’autre part via l’organisation  de ces ventes, nos autorités espèrent : freiner la spéculation dividende de la surenchère,  réguler le prix des animaux sur les autres marchés tout en garantissant  un meilleur revenu aux éleveurs en prenant compte de  la maigre bourse des consommateurs. Cette politique gouvernementale à travers son ministère de l’élevage et de la pêche dans ses missions  et conformément au plan de   campagne agricole 2016-2017, ces actions contribuent à l’amélioration des conditions de vie et de revenus des agro-éleveurs et des pasteurs par la promotion et le développement durable des filières des productions animales. Par ailleurs l’opération Tabaski est nul doute le moyen pour les  ménages de pouvoir s’offrir le sacrifice de sang  recommandé par la Sounna bou niou feddeli (une tradition prophétique renforcée) .

 

 

Khadydiatou SANOGO

Sans commentaires

Laisser un commentaire