Accueil Politique Bandiougou Diawara à la 1ère Conférence nationale de l’APDM – Equité: «Nous...

Bandiougou Diawara à la 1ère Conférence nationale de l’APDM – Equité: «Nous soutiendrons IBK jusqu’à la dernière seconde de son mandat»

0 691

19 mois seulement après sa création, le parti APDM – Equité vient de tenir sa première Conférence nationale. C’était le samedi 20 décembre 2014, au Centre Régional d’Energie Solaire de Badalabougou.

Présidée par Bandiougou Diawara, cette première Conférence nationale a réuni les militants et cadres du parti venus de Bamako et de l’intérieur du pays. Elle a aussi mobilisé les responsables de certains partis amis, comme le Rassemblement Pour le Mali.

Placée sous le thème: «Les énergies renouvelables, un levier de développement pour le Mali», cette première Conférence a été mise à profit par la jeune formation pour réaffirmer son soutien au Président Ibrahim Boubacar Kéïta.

A ce sujet, le Président du parti a été sans détour: «APDM – Equité fait partie des 16 formations politiques qui ont apporté, le 6 juillet 2013 au CICB, leur soutien à IBK pour qu’il devienne notre candidat à la présidentielle. Ce soutien lui reste acquis jusqu’à la dernière seconde de son mandat» a déclaré Bandiougou Diawara.

Sur les négociations d’Alger et les scandales de mal gouvernance qui accablent le régime, le Président de l’APDM – Equité a précisé: «nous disons non à toute forme de fédéralisme pour gérer la crise du Nord du Mali. Nous disons non à l’impunité, qui ne participe pas à la construction d’un Etat de droit. Nous disons non à des rapports d’audits accablants classés sans suite sur les cas de mauvaise gestion et de mal gouvernance».

Réagissant sur le thème de la conférence, Bandiougou Diawara a expliqué que le Mali avait cruellement besoin d’énergie pour pouvoir assurer son développement et qu’il faudrait des actions fortes dans ce sens de la part des plus hautes autorités. «Nous avons constaté que les besoins du Mali en termes d’énergie sont très énormes. Donc c’était l’occasion pour nous d’attirer l’attention des plus hautes autorités, pour qu’elles accordent un intérêt au secteur de l’énergie et pour mettre tous les moyens à la disposition de ce secteur pour que notre déficit énergétique soit rapidement réglé. Bref, nous avons estimé que c’est une thématique très importante» a conclu le jeune Président de l’APDM – Equité.

Yaya Samaké

Source: 22 Septembre

Sans commentaires

Laisser un commentaire