Accueil Economie & Finance Banque Mondiale : Le Mali rend hommage à Pierre Kamano en fin...

Banque Mondiale : Le Mali rend hommage à Pierre Kamano en fin de mission au Mali

0 94

L’hôtel de l’amitié a abrité, le mardi 7 mars 2017, le diner pour rendre un vibrant hommage à Pièrre Kamano, l’expert en éducation à la Banque Mondiale qui est en fin de mission au Mali. C’était en présence des ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assétou Founè Samaké, de l’emploi et de la formation professionnelle, Mahamane Baby ainsi que des responsables des deux projets financée par cette institution internationale.

Les adieux dit-on, se passent toujours dans la tristesse et dans la joie, surtout quand il y a eu une bonne collaboration, tel était l’atmosphère de ce diner d’adieu au bord de la piscine de l’hôtel de l’amitié.

Comme le témoigne le ministre Assétou Founè Samaké à l’endroit de cet ami du Mali : « Nous ne perdons pas seulement un technicien aujourd’hui, c’est aussi l’homme qui a su comprendre ce que nous sommes et surtout quand nous somme embourbés dans des problèmes où souvent l’optimisme fait défaut ».

Selon le ministre, l’expert en éducation, Pierre Kamano, a toujours su dérouler la méthodologie, mais aussi qu’il leur à insuffler son optimisme et sa ténacité à aller de l’avant. Le Professeur Bakary Cissé, le coordinateur du Projet d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur (PADES), au nom du département de l’enseignement supérieur, a salué l’expertise de Pierre Kamano, le spécialiste en éducation. Pour lui, son départ serait une très grande perte pour le Mali.

En sept ans de séjour au Mali, le spécialiste de la Banque Mondiale dit avoir beaucoup appris durant ces années passées au Mali dans une collaboration franche. Parlant de son institution, il dira qu’en 2010, le portefeuille de la Banque Mondiale dans le secteur de l’éducation se résumait en un projet financé en majorité pour les fonds du GPE pour à peine 30 millions de dollars. En ce sens, il a fait savoir que grâce à la contribution des acteurs de l’éducation, ce portefeuille dépasse, aujourd’hui, les 140 millions de dollars.

OBD

 

Par Le Républicain

Sans commentaires

Laisser un commentaire