Accueil Politique Ibrahim Boubacar Keita et Moussa Mara : Qui a trahi qui ?

Ibrahim Boubacar Keita et Moussa Mara : Qui a trahi qui ?

0 746

Ibrahim Boubacar Kéita et Moussa Mara s’étaient alliés au second tour de l‘élection présidentielle de 2013. Aujourd’hui, rien ne va plus entre eux et leurs proches. Objet de la discorde : ils sont les seuls à le savoir. Après sa démission de la Primature, la relation entre ces deux hommes sera-t-elle toujours au beau fixe ?

La lune de miel entre le chef de l´État et le leader du parti Yelema n’a malheureusement pas fait long feu. Souvenez-vous : au lendemain du second tour de la présidentielle de 2013, le second avait obtenu un rapprochement avec le Rpm – membre de la coalition des partis politiques qui se sont ralliés au candidat IBK pour le second tour de cette élection. Un accord était conclu : celui de battre campagne pour le candidat du Rpm, afin qu’il accède au palais de Koulouba face à son challenger Soumaila Cissé.

La mission a été accomplie par cette coalition, même si certaines formations politiques qui ont apporté leur caution au candidat IBK étaient l’ombre d’elles mêmes. Mais depuis ces dernières semaines, les tensions sont perceptibles : car les barons du parti au pouvoir en voulaient à Moussa Mara pour sa nomination à la Primature, pour la simple raison qu’ils le considèrent comme un allié de dernière minute. En plus de cela, certains aussi soutenaient qu’il avait son agenda propre différent de celui de leur mentor.

Sans oublier que Moussa Mara a osé aussi défier la communauté internationale en particulier la France et l’Onu, car ces derniers lui avaient opposé un refus catégorique pour son voyage sur Kidal, au motif que cette ville n’est pas sécurisée comme Gao et Tombouctou ainsi que pour sa propre sécurité, mais l’homme n’a rien voulu entendre de ces mises en garde, la suite on la connait.

  IBK est-il à la manœuvre ?                                                                                      

Le mercredi 7 janvier dernier a sonné le glas de leur lune de miel, lors de la rencontre entre le président de la République et les députés de l’Apm (la mouvance présidentielle) au palais de Koulouba. Pourtant, le jour de cette réunion, Moussa Mara se disait serein face aux rumeurs de sa démission. Un camouflet de plus pour lui. Comment interpréter le silence du président de Yéléma sur la rumeur de sa démission ?

Alors que ce même jour à Koulouba, après son entretien avec le président IBK, Moussa Mara s’est rendu dans le bureau du Segal de la Présidence pour lui annoncer son intention de démissionner de son poste. Du côté du Rpm, on préparait déjà sa succession, alors qu’à l’état major du parti Yélema on préparait les militants à cette nouvelle. Avec cette démission de Mara de la Primature, la question que l’on est en droit de se poser est de savoir qui a trahi entre les deux ?

Paul N’GUESSAN

Source: Le Prétoire

ARTICLES SIMILAIRES

Sans commentaires

Laisser un commentaire