Accueil Economie & Finance Lancement des travaux de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Niossombougou : Un grand pas dans...

Lancement des travaux de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Niossombougou : Un grand pas dans le désenclavement

0 116

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, accompagné du ministre des Equipements et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, a procédé le mercredi 3 mai au lancement des travaux de construction de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Niossombougou, longue de 56 km pour un coût de 27.729.986.552 F CFA TTC (financé entièrement par le budget national).

L’événement s’est déroulé en présence, de nombreux chefs d’institutions de la République, des membres du Gouvernement, des autorités administratives, religieuses, coutumières ainsi que d’une population enthousiaste, sortie massivement pour célébrer l’évènement.

Cette route, faut-il le souligner, permettra de favoriser l’écoulement en temps réel des produits agricoles et maraîchers et des fruits de même qu’une forte amélioration du taux de fréquentation des centres de santé et des écoles. En plus, elle augmentera le taux de mobilité avec la décongestion du trafic à l’intérieur des villes de Kati et Bamako ainsi que l’amélioration de la sécurité et de la qualité de vie des citoyens par la mise en place d’ouvrages modernes.

Prenant la parole, le chef de village de Dialakorodji, Dramane Coulibaly révélera que ce projet de route est l’expression d’une promesse de campagne tenue par IBK.

A sa suite, le maire Oumar Guindo dira que ce projet constitue la soupape de sûreté pour la relance et la consolidation du développement au niveau des agglomérations concernées. Selon lui, ce projet est le témoignage de l’importance qu’IBK porte à la décentralisation et à son corolaire, le transfert de compétences et de ressources. Cela est d’autant plus important dit-il, que le transfert de compétences et des ressources dans l’entretien routier peut être fait à travers un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat, les Collectivités territoriales et les prestataires privés.

Pour sa part, Seynabou Diop a souligné que deux enseignements doivent être tirés de cette cérémonie de lancement. Il s’agit, selon elle, de la symbolique marquante d’un Mali qui bouge, se construit et se forge une vision à long terme de son développement. De même que la constance du Gouvernement dans ses actions et sa volonté à mettre en œuvre des projets et programmes structurants, toujours orientés vers la productivité en dépit des multiples défis qui l’assaillent. Selon elle, ce projet s’élevant à un montant de 27.729.986.552 F CFA TTC entièrement financé sur le budget national et réalisé par l’entreprise COGEB INTERNATIONAL pour un délai d’exécution de 15  mois, hors saison des pluies. Soutenant que le respect du délai contractuel, de la qualité des travaux et de l’enveloppe financière sont des facteurs clés de la réalisation de tout projet routier, Seynabou Diop, rassurera que toutes les instructions ont été données à la Direction Nationale des Routes, au bureau de contrôle ainsi qu’à l’entreprise en ce sens.

Par ailleurs, Mme le ministre Seynabou Traoré a annoncé le lancement prochain de quatre autre projets dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou.

A son tour, IBK a exprimé sa satisfaction d’avoir lancé les travaux de construction et de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Dabani-Niossombougou. Selon lui, la réalisation de cette route permettra de soulager des souffrance et d’améliorer les conditions et le niveau de vie des populations.

Par Moïse Keïta

 

Sans commentaires

Laisser un commentaire