Accueil Faits divers Marché de Médine : tragique accident

Marché de Médine : tragique accident

0 836

Deux morts et autant de blessés, c’est le bilan d’un terrible accident survenu hier en plein cœur du marché de Médine en Commune II du District de Bamako. L’accident s’est produit aux environs de 16 heures. C’est encore un gros porteur qui est en cause.

Suite à une défaillance de son système freinage, le camion a raté  un virage pour percuter des magasins. Le chauffeur en descendant la côte menant sur la rue 39 a été pris  de panique et n’a pu redresser la direction de l’engin. Il s’est retrouvé face au mur. Le conteneur qu’il transportait, très chargé s’est projeté sur la chaussée. Les choses sont allées si vite que les personnes assises devant le magasin n’ont pas eu le temps de se sauver. Deux d’entre elles ont été tuées sur le coup tandis que deux autres ont été gravement blessées. Les dégâts matériels sont importants.  Au moins 10 motos de type Djakarta et un véhicule ont été endommagés.

Alertés par la population,  les autorités municipales, les éléments de  la police du 3è Arrondissement, de la gendarmerie et la Protection civile se sont  immédiatement rendus sur les lieux. Pour  Baradji Touré, adjoint au maire de la Commune II, que nous avons trouvé sur place et sous le choc,  il est grand temps  que les autorités compétentes prennent la mesure du phénomène  et faire respecter la réglementation sur la circulation des gros porteurs dans la capitale.

Le gouverneur du district Hadi Traoré qui était également sur place  parle de « bêtise humaine ».  Selon lui, de toute évidence le mastodonte en question ne devait pas se retrouver à ce niveau si les règles de la circulation des camions étaient respectées. En effet il est strictement interdit aux engins gros porteurs de circuler à l’intérieur de la ville pendant la journée.

Autre défaillance soulignée par le gouverneur : le manque de moyens d’intervention efficaces pour rapidement gérer ce genre d’accident. En effet, par manque de grue, les éléments de la Protection civile ont mis plus de deux heures pour pouvoir soulever le conteneur sous lequel se trouvait une des victimes. Il a fallu faire recours à une grue de la MINUSMA pour mener à bien cette opération.

Pour le gouverneur du District,  il faut vite corriger cette anomalie et c’est de la responsabilité de l’Etat  de doter la Protection civile et la police de moyens d’intervention adéquats.

Lougaye ALMOULOUD

Source: Essor

Sans commentaires

Laisser un commentaire