Accueil Société Promesse non tenue : La première dame mystifie Tiébani

Promesse non tenue : La première dame mystifie Tiébani

0 97

Après la publication dans le n°111 de La Sirène du vendredi dernier de l’article intitulé : “Tiébani, les promesses non tenues d’une première Dame”, nous avons été approchés par une proche de la première Dame, en l’occurrence sa chargée de communication.

Dans sa tentative d’explication ou de cours de déontologie qu’elle a tenté de nous donner, Madame s’est plantée. Elle reproche au journal de ne pas avoir rapproché un membre du cabinet de la première Dame pour recouper l’information. Et de déclarer que la première Dame n’a jamais promis de clôturer cette école.

Ce que notre éminente consœur pour laquelle nous avons encore la plus grande estime feint d’ignorer, c’est qu’au moment des faits, tout le village était réuni. Après l’accueil chaleureux réservé à la première Dame, l’épouse du président a effectivement promis de clôturer  cette école. Elle a même imputé sur place le dossier à un certain Guindo.

Aujourd’hui, à Tiébani, du chef de village aux parents d’élève, en passant par l’Association des jeunes, tous confirment cette promesse tenue par la première Dame. Ils attendent cette clôture qui permettra sans nul doute aux enfants de travailler dans de meilleures conditions de sécurité.

“La grande parole a été dite par la première Dame mais la grande réalisation tarde”, persifle le chef de village de Tiébani. Il confirme la remise du devis à M. Guindo, un membre actif de l’association Tièssiriton aux fins de le transmettre à la First Lady.

Rappelons que Mme Kéita Aminata Maiga était présente à l’invitation de l’association Tièssiriton à l’endroit de l’ONG Agir.

 

Dougoufana Kéita

 

ARTICLES SIMILAIRES

Sans commentaires

Laisser un commentaire