Accueil Economie & Finance Riz plastique au Mali : La direction du commerce prend des mesures…

Riz plastique au Mali : La direction du commerce prend des mesures…

0 64

La nouvelle a vite fait le tour de la capitale : du riz fabriqué à base de plastique serait sur certains marchés de Bamako, notamment à Kalaban-coro. Vrai ou faux ? La direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (Dgccc) a entrepris des enquêtes dont les résultats sont attendus dans les semaines à venir. 

En attendant, le directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence, Modibo Keïta a pris une série de mesures afin de protéger les consommateurs. Ces mesures ont été développées lors d’un point de presse, tenu le samedi dernier dans les locaux de la Dgccc.

Du riz à base de plastique serait fabriqué en Chine, puis exporté vers plusieurs pays africains dont le nôtre. Des vidéos circulent, depuis un certain temps, sur les réseaux sociaux concernant cette nouvelle « race » de riz qui serait déjà en vente sur les marchés de Bamako, notamment à Kalaban-coro. Aussitôt informée, la Dgccc a entrepris des actions pour faire toute la lumière sur cette affaire.

C’est ainsi que le jeudi 11 mai dernier, le directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence, Modibo Keïta a dépêché une équipe pour faire des investigations dans le marché de Kalabancoro. Il a également adressé une lettre circulaire à tous les directeurs régionaux du commerce à travers le pays, dont l’objet est de renforcer le contrôle de qualité du riz importé. « Il me revient que du riz à base de plastique serait en vente sur les marché du Mali. Dans le souci de préserver les consommateurs contre les dangers liés à la consommation éventuelle de ce riz, je vous invite à prendre des dispositions pour renforcer le contrôle de qualité du riz importé… », peut-on lire dans ladite lettre.

Modibo Keïta a révélé que les 2 magasins de vente de riz (25 tonnes)  incriminés sont scellés jusqu’à l’arrivée des résultats des tests. En effet, « des échantillons ont été prélevés et envoyés dans le laboratoire de la santé pour des besoins d’analyse. Si le résultat est positif, on procédera à la saisie totale de la marchandise… ». Aussi, des dispositions ont été prises, au cas où l’information s’avère vraie, pour que ce riz ne soit pas vendu au Mali. Cependant, le directeur du commerce exhorte les Maliens à plus de vigilance : « Les populations doivent être vigilantes, dès qu’elles remarquent des riz de ce genre, qu’elles informent immédiatement les autorités les plus proches ».

Précision: il y a des astuces qui permettent de déterminer si le riz est naturel ou bourré de plastique. Par exemple, il suffit de verser une cuillère à soupe de riz cru dans un verre rempli d’eau froide et mélangez vigoureusement. Si le riz tombe au fond du verre, tout va bien, si au contraire il flotte à la surface, c’est sûrement du plastique !

Autre astuce : lorsque vous moulez quelques grains de riz avec un mortier et pilon, la poudre doit être bien blanche. Pour le riz artificiel, vous apercevrez une décoloration jaune à la place.

Mohamed Sylla

Sans commentaires

Laisser un commentaire