Accueil Exclusivité Crise du nord Sommet sur le « Processus de Nouakchott » : LES GROUPES ARMES...

Sommet sur le « Processus de Nouakchott » : LES GROUPES ARMES MALIENS DOIVENT SE DEMARQUER DES TERRORISTES

0 699

Au terme du Sommet sur le « Processus de Nouakchott », tenu la semaine dernière dans la capitale mauritanienne, une Déclaration a été lue par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, président en exercice de l’Union africaine et hôte de l’événement. Dans le document les chefs d’Etat et de gouvernement ont confirmé avoir fait le tour des questions sécuritaires, des actions à mener et évalué celles en cours. Entre autres, ils se sont félicités des résultats enregistrés dans le cadre des pourparlers inclusifs de paix inter maliens ouverts à Alger depuis juillet 2014 avec le soutien de la médiation conduite par l’Algérie et comprenant les pays de la régions ainsi que de l’UA, de la CEDEAO, des Nations Unies, de l’UE et de l’OCI. Ils ont exhorté les parties maliennes à conclure un accord de paix lors de la reprise des pourparlers prévue à Alger en janvier 2015 sur la base des principes déjà convenus dans la feuille de route signée le 24 juillet 2014.
Les chefs d’Etat et de gouvernement réunis pour le premier sommet du « Processus de Nouakchott » ont également demandé aux groupes armés signataires de l’accord de Ouagadougou de se démarquer des groupes terroristes et ont réitéré leur attachement à la souveraineté de la République du Mali et son intégrité territoriale ainsi qu’au caractère unitaire et à la forme républicaine et laïque de l’Etat.
Concernant la Lybie, les chefs d’Etat et de gouvernement ont exprimé leur préoccupation au sujet de la grave crise que connait le pays, marquée par l’escalade de la violence et l’effondrement de l’autorité de l’État, faisant ainsi peser de lourdes menaces sur la paix, la sécurité et la stabilité dans l’ensemble de la région sahélo-saharienne. Ils ont réaffirmé leur solidarité avec le peuple libyen, en ce moment difficile de son histoire et soutiennent l’action entreprise par l’UA et les pays voisins de la Libye. À cet égard, ils appuient les efforts déployés par l’Algérie et le représentant spécial des Nations Unies en vue de réunir les conditions d’un dialogue entre toutes les parties libyennes, à l’exception des groupes terroristes reconnus comme tels, afin de promouvoir une solution politique qui préserve l’unité, l’intégrité territoriale et la stabilité de la Libye.
Concernant la situation sécuritaire dans la sous région, les chefs d’Etats et de gouvernement ont aussi exprimé leurs préoccupations sur l’aggravation du fléau du terrorisme et de l’extrémisme violent dans la région sahélo-saharienne, ainsi que par les liens de plus en plus étroits que les groupes armés terroristes entretiennent avec la criminalité transnationale organisée, notamment le trafic de la drogue et des êtres humains, le blanchiment d’argent et le trafic illicite des armes. Ils ont condamné les attaques criminelles que le groupe terroriste Boko Haram continue de perpétrer au Nord du Nigéria et dans des pays voisins.
Ils ont ensuite exprimé, à la demande de notre pays, leur disponibilité en consultation avec les Nations Unies, d’apporter leur contribution au renforcement de la MINUSMA, en particulier à travers la mise en place, sur le modèle de la brigade d’intervention de la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), d’une Force d’intervention parmi les pays contributeurs. Cette force sera déployée au nord du Mali, au sein de la MINUSMA, avec des règles d’engagement et des moyens robustes, pour contribuer à la lutte contre les groupes armés terroristes et criminels et faciliter l’aboutissement des efforts de stabilisation dans cette partie du pays.
Les chefs d’Etat ont exprimé leur solidarité avec les pays et les populations affectés par le virus Ebola et lancé un appel à la poursuite et à l’intensification de la mobilisation africaine et internationale pour faire face à cette catastrophe.

Envoyé spécial
Be. COULIBALY

Source : Essor

Sans commentaires

Laisser un commentaire